La stéréolithographie

Le principe de la stéréolithographie (SLA) repose sur la photopolymérisation d'une résine photosensible.

Comme les autres procédés d'impression 3D, le point de départ est un fichier 3D. Ce fichier est transformé par nos machines en superposition successive de couches de très faibles épaisseurs. Fabriquées une à une, ces couches permettent de reconstituer la pièce à l'image du fichier 3D.

Pour certaines pièces complexes, des supports de fabrication sont nécessaires pour maintenir la ou les pièces dans la résine tout au long de la fabrication en cas de porte à faux trop importants. Les équipes de maquettage d'Anjou Maquettes Prototypes effacent ensuite les marques laissées par les supports sur les pièces pour garantir un rendu esthétique parfait.

Le procédé de fabrication additive stéréolithographie (SLA) permet d'obtenir des pièces translucides, transparentes ou opaques.

Les matières disponibles chez AMP sont disponibles sur la page "Nos Matières".

Toutes les finitions peinture sont possibles sur les pièces fabriquées en stéréolithographie.

Les équipes d'AMP sont à votre service pour vous aider à choisir les paramètres d'impression respectant vos requis fonctionnels et esthétiques

L'enveloppe maximale de pièces imprimables en impression 3D stéréolithographie est de 500 mm x 500 mm x 500 mm

Impression de grandes pièces

Le parc machines d'AMP permet l'impression de pièces de dimensions maximales d'un seul tenant contenue dans un cube de 500 mm x 500 mm x 500 mm.

Au delà, nous avons l'habitude d'assembler par collage les pièces et permettre ainsi un meilleur respect des cotes et tolérances géométriques de vos pièces.

L'épaisseur de couche minimale en impression 3D stéréolithographie est de 25 µm (microns)

Impression de détails fins

Le parc machines d'AMP permet d'imprimer des pièces avec détails fins sur des couches de minimum 25 µm (0,025 mm).